PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Kahlan Adurnai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kahlana

avatar



Féminin
Nb de messages : 8

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Kahlan Adurnai   Lun 2 Mai - 13:29



    » Papiers Légitimes

    ▐ Nomination : Kahlan Adurnai, ou encore Sifu Heilla, "Celle qui guérit" (Maître-Guérisseuse)
    ▐ Race : Elfe
    ▐ Sexe : Femme
    ▐ Age : 85 ans

    ▐ Camp : Peuples Libres de l'Alagaésia
    ▐ Allégeance : Royaume des Elfes

    ► ATT : 60
    ► DEF : 60

    » Physique & Caractère

    Guérisseuse et maître de l’Eau, Kahlan, ayant à peine quatre-vingt cinq printemps, est une très jeune Elfe d'Alagaésia. Cependant, bien qu'elle soit sans doute l'une des plus jeunes de son peuple, elle a du acquérir rapidement de la maturité. Devant prendre la place de sa mère en tant que maître-guérisseuse après que celle-ci se soit faite assassiner par les troupes impériales, et étant l'une des dernières maîtres de l'Eau, elle a participé activement au soutien de la Rébellion contre l'empire de Galbatorix. La mort de sa mère l'a marqué très profondément, puisqu'elle n'avait à l'époque que douze ans. Son caractère en général doux, raisonné et jovial, tel celui d'une mère, contraste fort avec ses rares mais violentes crises de colère, d'autant plus impressionnante qu'elle gagne en puissance dans la maîtrise de l'Eau. Mis à part celà, Kahlan, bien que parfois orgueilleuse, tente souvent de réconforter et d'encourager les membres de son entourage. Optimiste, généreuse et souriante, elle est parfaite pour ses patients habituels, qui en ont souvent de besoin.

    Kahlan ne fait pas déshonneur à sa race sur le critère de beauté qu'on leur attribue. Grande et svelte, elle est d'une beauté saisissante et parfaite. Sa peau douce et satinée d'une blancheur éclatante semble luire de façon irréelle. Son corps est mince, souple et musclé, ses mains fines et fuselées, et ses jambes longues et bien plantées lui confèrent des courbes fines et graciles qui ne sont que des atouts supplémentaires pour la rendre des plus agréables à regarder. Un sourire radieux et éclatant illumine parfois son visage sculptural, et sa démarche aisée et pleine de grâce accentue son magnétisme naturel. Sa chevelure d’or cascade souplement en boucles jusqu’en dessous de sa taille, encadrant à merveille ses grands yeux bleus bordés de longs cils. Ceux-ci, en amande comme ceux des chats yeux bleus sont tels deux saphirs brillant de mille feux et lui donne un grand pouvoir de séduction. Même si elle dégage déjà au naturel une aura et un magnétisme certains, son regard est d'une intensité presque sauvage à tel point qu'il semble plonger au fond des âmes et en a fait frissonner plus d'un. Elle aime laisser tout simplement sa chevelure détachée de manière à ce qu'elle retombe librement dans son dos et sur ses épaules, mais ils sont aussi souvent réunis en une unique tresse dans laquelle elle glisse des fleurs. Kahlan revêt la plupart du temps des robes typiquement elfiques, dans un tissu aussi léger qu’une plume. Le bleu et le blanc sont les couleurs qui reviennent le plus souvent dans ses tenues, de même que les broderies en fils d’argent et les longues manches évasées qui rendent ses gestes envoûtants. Ben que lors de ses voyages elle porte une tenue de voyage et des bottes en cuir, elle aime ne porte pas de chaussures de manière à être en contact avec la terre et ainsi plus proche d'elle et de la nature.


    » Histoire

    Kahlan est née à Ellesméra, de Kanna et Derren Aidurnai. Ceux-ci étaient les deux derniers maîtres de l'Eau d'Alagaésia, et la jeune femme hérita de leur don. Sa mère, Kanna, était la plus grande guérisseuse Elfe de son temps, mais également une grande amie et conseillère de la Reine. Maîtresse de la vie et de la mort, elle lui a transmit le secret des plantes, pierres et éléments les plus rares, et l'initia également à la guérison par la maîtrise de l’Eau et des énergies du corps. Cependant, elle n’a eu que douze ans pour le faire car c'est alors qu'elle entrait dans sa treizième année que sa mère, partie aider sur les champs de bataille, fut tuée. Personne ne connaissait la nature de l'assassin, mais on lui rapporta, unique souvenir de sa mère, la collier qu'elle portait et qu'elle avait elle-même héritée de sa mère également tuée lors des grandes batailles de la Chute des Dragonniers. Ce collier est en fait un ras-du-cou avec en pendentif une pierre de Lune gravée du symbole de leur famille, une lune et des vagues. De son père, Kahlan apprit d’autres aspects de la maîtrise de l’Eau, cet un art ancestral à l’origine duquel se trouve la Lune, et elle devint donc également une véritable guerrière. Après le décès de sa mère, elle partit donc à Nädindel pour suivre auprès de lui une formation, la présence des marais Röna et du lac Ardwen en faisant le lieu idéal.

    Quelques années plus tard, ayant terminé son apprentissage, elle revint à Ellesméra. Plutôt que de devenir une guerrière bien que ces talents le lui permettait, elle choisit de se consacrer à l'art noble de la guérison. Aussi fut-elle officiellement placée par la Reine au poste de Maître-guérisseur du Royaume, tout comme l'avait été sa mère avant elle. Elle continua ainsi à développer ses talents, vivant dans le confort de la vie paisible de la grande cité des Elfes. Mais un autre désir animait à présent la jeune Elfe. Kahlan avait envie d'aventure, elle voulait voyager, découvrir le monde et se sentir véritablement utile. Car à pouvait-elle servir chez un peuple jamais malade, où la prudence était maîtresse et où on savait utiliser la magie pour soigner les blessures mineures ? Ce n'était pas en restant au Du Weldenvarden qu'elle pourrait sauver des vies et aider réellement les gens. Cinquante années passèrent ainsi et, un jour, elle déclara à son père qu’elle voulait partir. Compréhensif, il lui accorda sa bénédiction. Puis elle alla, tâche plus délicate, parler de sa décision à la reine Islanzadi. Car, bien qu'il ne s'agisse pas d'une demande de permission, son rang ne faisant pas d'elle son sujet, elle n’en restait pas moins la maître-guérisseuse et la reine était sa souveraine. Celle-ci lui offrit cependant également sa bénédiction de même que des présents utiles pour sa route : une gourde qui lui permettait de contenir son eau de maîtrise, et un bâton sculpté dans du bois blanc.

    Au cours de son voyage, elle fit la connaissance d’une toute jeune louve solitaire au pelage étrangement blanc comme neige et elle devint rapidement sa compagne de route et son alliée. Etant une Elfe Kahlan connaissait le langage des bêtes, mais au-delà de la compréhension qu’elle avait avec l’animal, elle sentait que quelque chose d’autre les tenaient étrangement liées. Elle partage avec celle-ci un fort lien psychique qui lui permet de l’appeler télépathiquement même à distance.

    Sur la maîtrise de l'Eau:
     


    » Chemin de la Destinée



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kahlan Adurnai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon-Game :: 
VOS PREMIERS PAS SUR LE FORUM ...
 :: 
Le Registre des personnages :
-