Saphira Écailles Brillantes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

EX. Saphira 1

avatar



Féminin
Nb de messages : 11

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Saphira Écailles Brillantes.    Dim 14 Nov - 3:18



    » Papiers Légitimes

    ▐ Nomination : Vous pouvez m'appelez Saphira, fille de Vervada. Les humains et les nains m'appellent Écailles Brillantes et les elfes Bjartskular, et les urgals me donnent le surnom qui me plait bien de Langue-de-Feu. Vous pouvez me trouver d'autres surnoms si vous le souhaitez, mais si il est ridicule, je vous croque un bras.
    ▐ Race : Je suis une dragonne commune quadrupède aux écailles bleues.
    ▐ Sexe : Je suis une femelle. Ca se lit, non ? Rolling Eyes
    ▐ Age : Je n'ai que 40 années, ce qui fait de moi, bien que je ne sois plus une novice, une dragonne bien jeune.

    ▐ Camp : La confrérie des Dragonniers, sur laquelle je règne aux cotés de mon compagnon-d'âme.

    ► Niveau : 30.
    ► ATT : 150.
    ► DEF :150.

    » Physique & Caractère

    -Physique : Je suis une magnifique... oui, magnifique, celui qui dira le contraire se prendra un coup de crocs dans le derrière... représentante de mon espèce, une grande dragonne quadrupède aux écailles tranchantes, en forme de losanges et d'un bleu tout aussi éclatant et scintillant que des petits saphir lorsque les rayons du soleil et de la lune viennent les frapper. Je posséde un long museau ovale, courroné par deux grands yeux de la couleur d'un bleu profond aussi scintillant que mes écailles, dont le regard peut être doux et amical envers mes amis et sombre et féroce envers mes ennemis. Mon corps est parcouru de longues et larges pointes acérées, aussi dangereuse que des pieux, et se termine par une longue queue de lézard, me servant à la fois pour me diriger, tel un gouvernail, lorsque je vol ou que je nage, pour assomer mes adversaires, et pour aper Eragon et le maintenir au sol lorsque celui-ci se conduit comme un gamin, ce qui je dois l'avouer arrive un peu trop souvent à mon gout... et qui ne me déplais pas, j'adore l’embêter xD Mes larges ailes son membraneuses, tel celles des chauve-souris, et son longue et fine, fesant de moi une dragonne très rapide et agile en vol, me donnant de grande facilités dans les airs, me rendant extrêmement silencieuse et faisant de moi une excellente chasseuse.
    {Je ne parle pas des plumes de ses ailes car je préfère le livre au film et je voudrais incarner une Saphira qui s'en rapproche un maximum. Cependant, si ça gêne, prévenez-moi, je change ça Wink }
    -Caractère : Je suis une dragonne intelligente, rusée et très débrouillarde. Je suis aussi loyale, et je suis surtout prête à tout pour mon dragonnier... ce qui après-tout est normal. Ma plus grande peur, comme tous les dragons liés par l'ancienne magie à un être humanoïde, est de perdre Eragon, et je suis prête à offrir jusqu'à ma vie pour lui. Lorsqu'il s'agit de la protêger, je peux devenir une vrai mère poule, et me montrer extrémement prudente envers tout ceux qui l'approchent. J'adore voler, surtout en sa compagnie. Pour moi, rien n'est meilleur pour se remettre d'aplomb que de me dégourdir les ailes, de ressentir la caresse du vent sur mes écailles, de l'entendre claquer à mes oreilles, surtout celui du printemps, lorsqu'il n'est ni trop chaud, ni trop froid, mais juste tiède. J'aime aussi observer la pleine-lune et les étoiles, ce qui pour moi est le plus beau spectacle au monde, peut être parce que en dehors d'Eragon, c'est la première chose que j'ai observée avec interré après mon éclosion. Je suis cependant assez tête-de-mule, fonçant trop facilement dans la gueule du loup, ainsi qu'une comédienne et une vantarde. J'aime faire ma maligne en crachant de la fumée devant toute une foule d'humains, pour les impressionner, ou pousser des grognements pour les effrayer. J'ai un peu tendance à me surestimer et à ne craindre personne, même si je sais que ce personne est plus puissant que moi. Blagueuse, j'aime me moquer de mes ennemis, et, de temps à autres, de mes amis ^^ J'ais un coté sarcastique et je suis un peu... oh, juste un peu xD... gamine. Je suis également très susceptible et rancunière, et je peux me mettre facilement en colère si on m'insulte ou si on s'en prend à mon compagnon du vent, et si vous vous y risquez, sachez que mes crocs sont très acérés et que mon pêché mignon, c'est la gourmandise {si vous voyez ce que je veux dire Twisted Evil }. Je déteste être ignoré. Je posséde un caractère rebelle, un peu mâle-manqué, et je ne me laisse pas marcher sur les pattes par qui que ce soit. J'ais du répondant et je n'hésite pas à dire ce que j'ai sur le coeur, et j'agis malheureusement des fois sur un coup de tête, sans vraiment réfléchir aux conséquences de mes actes. Ah, et surtout : ne vous amusez jamais à me parler des défauts que j'ai mentionnée plus haut.

    » Histoire

    Naître. Voilà une chose si merveilleuse. Ça arrive chaque jour, mais pourtant cela est tellement rare. La naissance est le premier cadeau que nous fait la vie. Même si le temps où j'étais dans ma coquille ne fut pas des plus glorieuses, autant pour moi que pour les légendes de la magnifique terre d'Alagaësia, j'en profite chaque jour et autant que possible.
    Je fus pondu dans une sombre, fraîche et confortable caverne, comme de nombreuses générations de mes plus jeunes frères et soeurs que notre mère avait mise au monde dans cette même grotte, dans ce même nid, sauf que moi, je fus différente des autres : je fus le seul oeuf que la majestueuse et féroce dragonne Vervada confia aux bons soins des anciens dragonniers, qui étaient à l'époque les guerriers les plus puissants et les plus renommés. Enfin, "aux bons soins", c'est vite dit... qui aurait pu penser que l'année même qui me vit naître marquerait aussi la déchéance de cette caste dite indestructible, car ce fut à la fois l'année de leur chute, et l'année où je fus voler par les soldats parjures d'un roi tyrannique, ancien dragonnier, briseur de serment et destructeur d'oeufs, et où je fus promise à un futur peu enviable de guerre, de férocité et de servitude sous le commandement de ce félon de Galbatorix. La seule image douce que je garde du souvenir de ma naissance est celle du visage d'une jolie dragonne, que j'arrivais à observait à travers la coquille translucide de mon oeuf, qui me réchauffait, gardait sur moi le regard bienveillant des mères protégeant leurs enfants. Et bien que mes souvenirs de cette époque soient presque nuls, comme beaucoup d'êtres vivants repanssant au temps où ils étaient nourrissons, j'ai à chaque fois l'impression de revoir Vervada ce même jour, lorsque j'observe mon reflet dans de l'eau.
    Même si je n'étais pas encore sortie de mon oeuf, je voyageais déjà beaucoup, une chose dont mon embryon de dragonnette était consciente, mais sans vraiment s'en apercevoir, car au fond il s'en fichait un peu. Lorsqu'on est un embryon, on a qu'une idée en tête : survivre. Le roi traître me faisait passer de mains en mains entre ses meilleurs soldats, afin de m'obliger à choisir l'un d'entre eux pour être mon dragonnier. Mais aucun d'eux n'était digne de moi, n'était digne ni de partager mes pensées, ni de monter sur mon dot, ni même de me toucher le museau, sauf les jours où ils devraient se battre contre mes crocs. Je voulait quelqu'un de plus courageux, d'innocent, de bon. Mais ceux qui m'étaient présentés n'étaient qu'une bande d'être au coeur noir et à la cervelle d'Urgal, tout juste bon à taper sur leurs semblables et à se noyer dans de la bière.
    Les années passèrent, sans que je ne tressaille, sans que je ne montre la moindre volonté d'éclore, puis un jour, alors que mon oeuf devait partir par bateau pour les continents d'au delà de la grande étendue d'eau salée, pour que je rencontre d'autres prétendants au rang de dragonnier, un vieil homme me découvrit et me vola pour m'offrir aux rebelles qui cherchaient à renverser le tyran de son trône. Mais bien que je changea de camp, la vie ne changea pas pour moi. On continua à me faire passer de mains en mains pour tenter de me forcer à éclore, comme si je n'étais qu'un objet dont les gens pouvaient décider de l'avenir ! Bon, sauf que ces mains-là étaient des mains qui me plaisaient plus que celles d'avant, c'est vrai ! Des mains des elfes, et celle d'hommes plus digne que les soldats de Galbatorix. Mais ça ne changea rien, ils ne m'allaient toujours pas ! Alors, j'attendais, toujours en encore, j'attendais, alors qu'une nouvelle année passait, sans que je ne daigne frapper sur ma coque magique protectrice. J'attendais l'aura qui me donnerait envie de sortir de mon oeuf.
    Et un autre jour, alors que mon oeuf était déménagé de la cité des nains jusqu'à celle des elfes, ceux qui me transportaient furent attaqués par une bandes de monstres à la solde du roi félon. Deux d'entre-eux moururent lors de cette assaut de lâche, mais la dernière put s'échapper et, en utilisant sa magie, transféra mon oeuf devant un jeune garçon.
    Au moment où ce garçon humain posa la main sur ma coquille, quelque-chose d'étrange se passa. Irrémédiablement, je me sentait attiré, un courant électrique passa en moi, réveillant chacun de mes muscles de bébé dragon endormis par les années d’inactivité. Tel un ément, le garçon m'attirait, et je ressentis pour la première-fois une envie que j'avais souhaité ressentir depuis temps d'années : l’envie d’éclore. Je compris que je l'avais trouvé, l'être avec qui je serais lié jusqu'à la mort, l'être pour qui je déchirerais mon âme en deux pour lui en offrir la moitié, l'être qui partagerait à jamais mes rires, mes pleures et mes vols. Je commença alors à griffer et mordre mon oeuf. Il me fallut cependant beaucoup de temps avant de briser la coquilles, plusieurs jours, mais lorsqu'enfin ce fut fait, je me retrouva devant Eragon, mon dragonnier. Et lorsqu'il me caressa une première fois, que la peau entra en contact avec les écailles, nos esprit se lièrent, brûlant la peau du jeune humain en forçant l'entrée de son être et en se déversant en lui, le marquant comme au fer rouge d'un ovale blanc. Je lui fis ainsi don de mon âme, de mon destin, de mon amitier, de ma loyauté, et de la marque des dragonniers : la Gedwey Ignasia. C'est à ce moment-là que nos esprits se connectèrent.
    Eragon me cacha le temps de ma croissance, et m'appris à parler. Lorsque nous fument contraint de quitter la ferme après la mort de son oncle, assassiné par les "chiens" de Galbatorix, les Ra'zacs, qui avaient été envoyés par celui-ci pour me retrouver, je fus celle qui emporta Eragon sur mon dot pour le mètre à l'abri. Nous avons étaient contraint de prendre la fuite, poursuivant les meurtriés dans une course éfrainé pour la vengeance, et nous avons par la suite étaient rejoins par Brom, le vieux conteur du village de mon dragonnier. Un long voyage débuta pour nous à travers l'Alagaesia, à la recherche des Vardens, et Eragon à la recherche de vengeance...
    Eragon et moi, nous avons déjà vécu de nombreuses aventures, alors que j'étais née dans une guerre. Le voyage dura longtemps, très longtemps, trop longtemps à mon gout, bien qu'en fait, il ne dura pas plus de quelques mois. Ce qui le fit parraitre long, ce fut toutes les choses qui nous arrivèrent pendant ces mois. J'observait Brom et Eragon, et je savait que le vieil homme, bien que mon dragonnier ne le savait pas et que j'avais faite la promesse en ancien langage de ne jamais le lui divulguer, qu'il était un ancien membre de la caste disparu et surtout qu'il était le géniteur du jeune garçon. Le père entraîna son fils. Il lui apprit à se battre à l'épée, à se servir de la magie, à mieux s'occuper de moi, à me soigner et à comprendre ma nature... et il m'aida aussi à mieux me comprendre moi-même. Après tout, à par le dragon noir du tyran et deux derniers oeufs de dragon, j'étais censée être la dernière représentante de ma race, et donc je ne pouvait compter sur aucun de mes semblables plus vieux pour m'aider à savoir ce que j'étais vraiment. Il aida même Eragon à fabriquer une selle pour moi. Mais jamais il ne put finir son enseignement. Lors d'une escale pendant notre fuite et notre chasse dans la capitale de l'empire, notre gibier devint le chasseur et les Ra'zacs nous capturèrent et tuèrent Brom. Nous fûmes cependant secouru, Eragon et moi, par un nouvel et innatendu allié : Murtagh, un jeune humain de l'âge de mon dragonnier.
    Murtagh et Eragon se ressemblaient beaucoup, mais possédaient une personnalité très différente... deux points qui firent de de bons amis, mais qui les destinés à une rivalité éternel. Nous continuâmes notre voyage en compagnie du jeune homme, mais lors d'une erreur de notre part, mon compagnon-d'âme fut capturé et emprisonné par un Ombre, le terrible Durza. Murtagh et moi dûmes faire équipe pour réussir à le libérer, et au passage, nous en profitâmes pour libérer une autre prisonnière : Arya, une femme elfe. Et avec ses indications, nous partîmes en direction des derniers êtres encore capable de nous aider : les Vardens, les derniers représentant du peuple libre qui résistaient encore à la tyrannie de Galbatorix.
    C'est lorsque nous fûmes recueillis par ceux-ci que notre vrai aventure commença, et que notre guerre débuta. Et nous avons dû supporter toute les facettes de la guerre. La tristesse, comme lorsque le chef des Vardens, qui était devenu un bon ami, mourut des mains des monstres de Galbatorix. Le triomphe, comme lors de la morts de Durza, tué par la main d'Eragon, le jour même où je crachais ma première flamme et où je devenais enfin une dragonne adulte, ou encore la fin des Ra'zacs, tués par Eragon et son cousin Roran. La trahison, celle des jumeaux, deux sorciers maléfique qui se disaient alliés des Vardens, mais qui n'étaient que d’infâmes espions, qui capturèrent Murtagh et le forcèrent à servir leur roi, juste après l'éclosion de son dragonnet rouge, Thorn, devenant par cette occasion les esclaves du tyran et notre plus mortel ennemi. L'arrivée de nouveaux alliés, et surtout celle étonnante d'Oromis et Glaedr, un ancien dragonnier elfe et son dragon, qui étaient cachés dans la capitale des elfes car ne pouvant plus combattre à cause de leurs blessures, et nous attendaient, afin de continuer notre enseignement. Il faut également compter notre ralliment aux Urgals, des monstres qui étaient autre-fois à la solde de Galbatorix. La souffrance, celle des blessures, celle physique, mais également morale, lors de la mort de nos maîtres, par exemple, tués par Galbatorix par la main de Murtagh, ou celle du vieux roi des nains, que nous considérions comme notre ami...
    Et enfin, un jour après tout cela, ce fut la bataille final, et dans la fièvre du combat se déroulant à Urû'Bean, je tua tant d'humain... et perdis tant d'alliés. Ce fut pour moi un plaisir immense lorsque, après un combat titanesque qui faillit me coûter la vie, je donna le coup de grâce à Shruikan, le dragon noir, alors qu'il fonçait droit sur moi, griffes et crocs découverts. La boule de feu jaillit de ma gorge et le frappa de plein fouet, l'enflammant entièrement. Je l'observa tendis qu'il partait s'écraser, tel une comète, un peu plus loin, à l'Ouest du champ de bataille... mais je fis l'erreur de combattre à part : Eragon, lui, se battait contre Galbatorix, et finit par lui asséné un coup qui l’assomma. Je faillis arriver trop tard pour sauver mon dragonnier, et ce fut celui dont je m'y attendais le moins qui tua le roi félon, et qui, par la même occasion, sauva Eragon : Murtagh, qui avait comprit que tuer le roi était sa seule chance d'être enfin libre. Mais lui-même subit une terrible perte : Thorn, son dragon, venait d'être tué. Contre toute attente, il me fit promettre de ne divulguer la vérité sur son triomphe à personne, et s'enfuit, s'exilent, laissant croire tout-le-monde, sauf moi, qu'il était mort, et laissant son triomphe à qui le voudra.
    Aujourd'hui, l'une de mes plus grandes peur est qu'Eragon apprêne la survie de son ancienne ami... et un peu le mien par la même occasion... et qu'il m'en veuil de lui avoir caché la vérité pendant 40 ans.

    » Hors-Jeu

    ▐ Pseudo – PUF : Si ce n'est pas Saphira, vous pouvez m'appeler Coeur de Louve.
    ▐ Célébrité qui représentera votre personnage : Ben Saphira, évidemment Rolling Eyes
    ▐ Comment avez-vous connu EG ? En cherchant sur l'annuaire Forumactif.
    ▐ Votre niveau RP : Je dirais 7.5/10.
    ▐ Autre : Nan, rien de particulier.



_________________

{ = Que le Vent Gonfle Vos Ailes...
... et Que Vos Lames Restent Acérées = }


Dernière édition par Saphira le Dim 12 Déc - 17:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Murtagh

avatar

— ADMINISTRATEUR —
Fondateur & Graphiste


Féminin
Nb de messages : 234

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    Dim 14 Nov - 14:55

Bienvenue sur Eragon Game =)
Et bhen, on pouvait pas rêver meilleure joueuse pour incarner Saphira !
Je t'ai validé, tu n'oublieras pas de créer ta feuille de registre Wink

En ce qui concerne les PM, l'ATT et la DEF : le niveau de base est de 20 pour un dragon, on est d'accord là dessus. Maintenant, étant donné que Saphira est la plus vieille dragon vivante en Alagaësia, c'est donc la plus puissante, si l'on peut dire ainsi : je pense donc que la monter au niveau 30 pourrait être une bonne chose. Je te laisse donc redistribuer les différents EV (300 au total). Pour les PM, je te les montes à 70, ça te va ?

*voix off du forum* Nous vous présentons Saphira, nouveau perso super bourrin du forum Razz

_________________



“ What is dead may never die, but rises again, harder and stronger ”

[Autres Comptes : Saphira -- Lokir]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

EX. Saphira 1

avatar



Féminin
Nb de messages : 11

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    Dim 14 Nov - 15:20

Merci, Murtagh. Contente que ça te plaise =^^=
Oki, ça me va parfaitement, la bourrin-woman va de ce pas changer ses attribus.

_________________

{ = Que le Vent Gonfle Vos Ailes...
... et Que Vos Lames Restent Acérées = }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alaïsina

avatar



Féminin
Nb de messages : 11

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    Dim 14 Nov - 21:37

Bienvenue parmi nous Bjartskular Wink
En espérant que tu te plaises ici et à bientôt au fil des RP Very Happy

_________________

Que vos lames restent acérées !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

EX. Saphira 1

avatar



Féminin
Nb de messages : 11

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    Dim 14 Nov - 21:51

Merci, belle elfe ^^

_________________

{ = Que le Vent Gonfle Vos Ailes...
... et Que Vos Lames Restent Acérées = }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kaer'ra

avatar

— MODÉRATEUR—



Masculin
Nb de messages : 42

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    Lun 15 Nov - 20:39

Yeah! une Saphira! c'est cool !!! je suis tres fan de vous lool

_________________

"Arc, épée, magie... tout les moyens sont bon pour arriver a ses fins"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

EX. Saphira 1

avatar



Féminin
Nb de messages : 11

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    Sam 20 Nov - 22:13

Merci beaucoup ^^

_________________

{ = Que le Vent Gonfle Vos Ailes...
... et Que Vos Lames Restent Acérées = }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jon Snow

avatar



Masculin
Nb de messages : 22

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    Dim 21 Nov - 0:45

Bienvenue parmi nous Oh puissante dragonne !

_________________


[Double compte : Arya et Elana]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

EX. Saphira 1

avatar



Féminin
Nb de messages : 11

» Fiche RPG
Relation(s):
Possession(s):
Pouvoir(s):

MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    Dim 21 Nov - 11:30

Merci, Cheveux-de-Feu ^^

_________________

{ = Que le Vent Gonfle Vos Ailes...
... et Que Vos Lames Restent Acérées = }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Saphira Écailles Brillantes.    

Revenir en haut Aller en bas

Saphira Écailles Brillantes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eragon-Game :: 
CREDIT - ARCHIVES - PARTENAIRES
 :: 
—————— ARCHIVES ——————
 :: ► ARCHIVES DES PRESENTATIONS (Non-Actifs)
-